Commune de Paris : l’élection des mandataires du peuple

L’Appel aux électeurs parisiens, daté du 25 mars 1871 et rédigé par les membres du Comité central de la Garde nationale, met en lumière la question cruciale du système électoral, en précisant la nature des rapports entre électeurs et élus.
- Ces rapports méritent d’être analysés et connus !

Articles les plus récents

  • Venezuela. Chronique d’une déstabilisation

    , par J.G.

    En octobre 2015, le chef du Commandement sud de l’armée des États-Unis, le général John Kelly, déclarait : « S’il y a une crise humanitaire importante, c’est-à-dire un effondrement de l’économie, au point que les Vénézuéliens aient désespérément besoin d’aliments, d’eau [...], alors nous pourrions réagir... » Washington l’avait implicitement annoncé, Washington l’a fait ! C’est ce qu’on appelle une prophétie auto-réalisée...

  • Traité d’Aix-la-Chapelle : de quel droit ?

    , par Bollmann Yvonne, Tribune libre

    Dans la série d’émissions « Moi Président 2017 » sur Franceinfo, l’invité du 15 novembre 2016 avait été Joachim Bitterlich, un diplomate allemand, qui fut conseiller du chancelier Helmut Kohl pour la politique européenne. Sa mesure phare était de créer « une grande région transfrontalière entre la France (...)

  • Ambroise Croizat ou l’invention sociale

    , par J.G.

    Du fils d’ouvrier né en 1901 dans la cité ouvrière de Notre-Dame-de-Briançon, en Savoie, au ministre du Travail du gouvernement De Gaulle en 1945, l’écriture vivante de Michel Étiévent, historien, restitue ici toutes les facettes d’Ambroise Croizat, bâtisseur de la Sécurité sociale.

  • À propos du traité d’Aix-la-Chapelle

    , par Anne-Cécile Robert, Tribune libre

    Ce traité le 22 janvier 2019 entre la France et l’Allemagne fait suite au traité de l’Élysée du 22 janvier 1963, dit « traité d’amitié et de coopération » signé par le général De Gaulle et le chancelier Konrad Adenauer.
    Il en ressort les points suivants :
    1/ La coopération franco-allemande a désormais pour (...)

  • Le modèle américain d’Hitler. Comment les lois raciales américaines inspirèrent les nazis

    , par J.G.

    Allemagne, années 1930 : les nazis préparent leur accession au pouvoir. Dans la perspective des futures lois raciales de Nuremberg, ils s’intéressent tout particulièrement aux politiques ségrégationnistes mises en place aux États-Unis. Ironie de l’histoire, les nazis estimeront que la politique américaine va trop loin, notamment avec la loi « une seule goutte suffit » (ou « One-Drop Rule ») qui leur permet de classer les Africains-américains en citoyens de seconde classe. Les lois raciales nazies ont-elles été inspirées par ce « modèle américain » ? L’auteur, James Whitman, répond par l’affirmative, ayant mené une enquête détaillée sur (...)

  • Gilets jaunes : une élection sans candidat

    , par John Groleau

    Dans les rangs des Gilets jaunes, de nombreux citoyen-ne-s se proclament comme apolitiques. Pourtant ils vont distribuer des tracts ou encore rédiger des cahiers de doléances et faire ainsi de la politique… L’apolitisme ainsi affiché consiste à dire qu’ils ne sont pas membres de partis politiques ou (...)

Mon édito

Lu 72 fois
La dette publique : à qui profite-t-elle ?
Le MEDE« F » a une priorité : le fédéralisme européen
Le FN et le marché transatlantique
LE RÉGIONALISME
CIA. 1947 - 1977 : opérations clandestines et coups d’État
4 février 1794 : la Convention montagnarde abolissait l’esclavage dans les colonies françaises

Sites favoris Tous les sites

Brèves Toutes les brèves